« Unique en mon genre » c’est quoi ?

« Unique en mon genre » comprend une webserie témoignage diffusée le 1er vendredi de chaque mois et une plateforme de ressources et témoignages. Cela fait partie d’une projet plus large « Genre et Sexualités en Milieu Rural » qui comprend des séminaires, des soirées débats qui se déroulent dans les départements.

Ce projet est porté par le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne. Le MRJC est une association qui oeuvre pour l’animation et la valorisation des territoires ruraux. Le MRJC propose aux jeunes ruraux·ales de se réunir en équipe à l’échelle d’une ou plusieurs communes afin d’agir ensemble sur leur lieu de vie.

Les actions passent ainsi par des fêtes de village, des échanges internationaux, de l’accompagnement à l’installation agricole, des festivals… Le MRJC organise également tout au long de l’année des séjours éducatifs, vacances collectives, des formations à l’animation pour expérimenter l’autonomie et la vie en groupe. Il propose aussi des formations et espaces d’échanges sur différents sujets de société (égalité, culture en milieu rural, laïcité…).

Entièrement géré et animé par des jeunes de 13 à 30 ans, le MRJC constitue  une expérience d’engagement et de citoyenneté. En permettant aux jeunes d’être acteur·trice·s de l’association et des projets mis en place, le MRJC est un outil d’émancipation et de transformation de la société.

Pourquoi le MRJC porte le projet « Genre et Sexualités en Milieu Rural »

En tant que mouvement d’Education Populaire, nous souhaitons soutenir l’affirmation de soi, libérer la parole, faciliter l’entraide et la socialisation.

« Aujourd’hui, au quotidien il existe peu de lieux pour parler d’éléments constitutifs de nos vies mais qui sont néanmoins essentiels à l’épanouissement des hommes et des femmes. Nous voulons permettre aux jeunes d’avoir des espaces de réflexions autour de : […] l’amitié, les relations amoureuses et la sexualité, l’importance du vivre ensemble, la convivialité, le plaisir dans l’engagement,  l’envie de voyager et la découverte de « l’ailleurs »… Ces éléments relèvent de l’intime pour certains mais ils sont essentiels à l’épanouissement de la personne. C’est dans une perspective de transformation des rapports sociaux et de transformation sociale que nous avons un devoir d’agir sur ces points-là. »

Extrait du Rapport d’Orientation du MRJC 2014-2021

En tant que mouvement de jeunes, nous voulons  proposer des espaces de formation et de compréhension des enjeux liés à la diversité sexuelle et de genre afin de favoriser le vivre ensemble et l’épanouissement de chacun.e

« Le bien vivre et l’épanouissement sont des enjeux sociétaux et pas seulement des enjeux personnels. » « La vie affective et amoureuse établir le rapport aux autres dans la société. » « Le « faire couple » est pour sa part, une préoccupation importante dès l’adolescence, tout comme l’entrée dans la vie amoureuse. Nous voulons nous permettre de nous interroger sur ces choix de vie, qu’ils se vivent seul ou à deux, entre personnes de même sexe ou non. Nous voulons aussi que la société respecte ces formes d’amour et qu’elle n’y porte pas de jugements de valeur. »

Extrait du Rapport d’Orientation du MRJC 2014-2021

En tant que mouvement rural, nous souhaitons contribuer à créer des espace ruraux ouvert et accueillants

« Nous jeunes du MRJC, voulons des milieux ruraux facteurs d’émancipation pour les habitants, pour la jeunesse et nous permettant à tous d’y trouver notre place et de nous y engager. Nous choisissons l’équité entre les territoires et entre les personnes, c’est-à-dire que chacun de ses habitants puissent vivre avec une réponse à ses besoins »

Extrait du Rapport d’Orientation du MRJC 2014-2021

En tant que mouvement d’action catholique et mouvement d’Eglise nous voulons permettre de prendre le temps de se questionner sur le sens de nos actes et actions.

« Nous proposons une approche collective de la spiritualité, non pas en proposant une façon collective de penser mais en créant des espaces à chacun pour forger sa propre spiritualité »« Nous voulons permettre à ceux qui le souhaitent de vivre et de découvrir le message de l’Evangile, qui est pour nous un message d’Amour et de partage qui permet de donner les clefs de lecture du monde. Nous voulons avoir des espaces pour douter et nous questionner (…). Nous voulons prendre le temps de vivre notre foi (en camps, au quotidien), nous voulons croire (porteur d’optimisme et d’espérance) nous voulons célébrer. »

Extrait du Rapport d’Orientation du MRJC 2014-2021

Ça viens d’où ? – l’année 2018-2019 sous le signe de l’Egalité

Le Stage de recherche « Égalité »

Pendant une semaine en janvier 2018, 100 militant.e.s du MRJC se sont retrouvé.e.s pour échanger sur les questions d’Egalité dans leur sens le plus large. Comment prendre consciences de inégalités, des oppressions et comment lutter que l’on soit concerné.e ou allié.e. De ce travail en est ressorti le Manifeste pour l’Egalité (Cf  – Animer – Documents du MRJC)

Les week-ends régionaux :

Week-end éNormes / Genre et sexualité en milieu rural / Parle en’corps / 50 ans après mai 68, quelles conquêtes pour l’Egalité ? / Sexisme et des inégalités Hommes – Femmes. De janvier à octobre 2018, de nombreuses sections ont organisé ses formations : Poitou-Charentes et Centre, Auvergne Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Bourgogne Franche Comté, Lorraine. Ces week-ends ont été choisis et portés par des militants et militantes des sections locales. Chacun d’eux.elles a réuni entre 20 et 80 personnes et les bilans ont fait ressortir qu’avoir des espaces d’échange et de débat sur ces sujets est vital.

Un appel des militants et militantes au Congrès :

Lors du Congrès (Assemblée Générales Nationale) en juillet 2018, un groupe d’une trentaine de membres venant de quasiment l’ensemble des régions se réunissent informellement pour échanger sur les problèmes d’oppressions vécut au MRJC et dans la société. Ils et elles demandent que le MRJC porte et conscientise la question des oppressions et des discriminations « au quotidien dans notre rapport à nous-mêmes, aux autres militantes et militants, à la ruralité et au monde. ». Il s’en suivra la mise en place d’un dossier national « Vivre Ensemble ».

Le parcours « Vivre ensemble et Habiter la Terre » au Festival Rendez-Vous

Lors du Festival qui a réuni près de 2500 personnes à Besançon à l’été 2018, une dizaine d’ateliers ont été proposés pour parler de racisme, validisme, sexisme et homophobie. Ces ateliers ont connu un franc succès, ont fait beaucoup réfléchir les participants et participantes sur leur propres normes. (Cf  – Animer – Documents du MRJC)

Il nous fallait choisir notre angle de travail…

Lutter contre les discriminations et les oppressions est un sujet très large, il nous fallait choisir des angles de travail. Au vue des remontées des antennes locales, la question du genre et des sexualités en milieu rural revenait régulièrement.

Nous nous sommes engagés dans le projet « Genre et Sexualités en Milieu Rural » sur 3 ans aux côtés de nombreux autres que le MRJC continue de porter (Agriculture, Jeunesse, Ruralité, Foi, Spiritualité…)

septembre 2019

Poster un Commentaire

avatar